12 janv. 2014

Ferrari F430 la voiture de sport emblématique

La Ferrari F430 est considérée comme le modèle pionnier qui a ouvert une nouvelle ère pour les voitures de sport. 


S’il y a une chose dont on peut être sûre, c’est que Ferrari restera pour toujours une marque qui fera rêver tous les amateurs de belles voitures de sport à travers le monde et ça pour plein de raison, à commencer par son style et son tempérament qui la distingue tellement des autres modèles.

La Ferrari F430

Il faut aussi dire qu’elle est restée pour un long moment inégalée, même si chez la concurrence on ne reste pas les bras croisés et de nombreux modèles sont lancés pour rivaliser avec la célèbre marque de Maranello. C’est dans cet esprit de surenchère que Ferrari lance en 2004 sa F430, une belle sportive de luxe qui remplaçait l’ancienne F360 Modena. Un modèle dont l’objectif était de remédier aux faiblesses des modèles précédents tout en renforçant leurs points forts. Une belle aventure qui a duré cinq ans, puisque la dernière F430 sortit d’usine en 2009, ce qui fait d’elle un modèle très convoité pour sa rareté, on estime ainsi que le nombre total de F430 fabriqué incluant toutes ses variantes, tourne autour des 9200 exemplaires.

Design : quand on compare la Ferrari F430 avec la Modena, on remarque que les deux partages les mêmes gènes stylistiques à l’instar des optiques, par contre les lignes de la F430 donnent à celle-ci une apparence plutôt pulpeuse ainsi qu’un aérodynamisme très avancé. Le châssis de la Ferrari F430 est en aluminium, cependant il est plus lourd que celui de la Modena, puisque sur la balance elle affiche 1400 kg alors que la Modena tourne autour des 1390 kg soit une différence de 10 kg. Du côté de l’arrière, les feux a la forme saillante ont été empruntés à la Ferrari Enzo, un peu plus en bas, on trouve des réflecteurs impressionnants qui vous laissent sans voix. Petite spécificité, le nom de la voiture a été carrément gravé sur le miroir côté conducteur comme sur la Testarossa. Le design de l’avant reste quant à lui fidèle à l’esprit des modèles de course des années 60 avec de grandes ouvertures ovales dans le pare-chocs. Autre chose qui caractérise la F430, c’est cette face avant présentant une pente douce allant du toit au pare-chocs.

L’intérieur : Exotisme et luxe, c’est les deux mots qui nous viennent à l’esprit quand on pénètre à l’intérieur d’une F430, Le riche capitonnage des sièges se marie à la perfection avec celle de la direction. Un intérieur qui est très personnalisable puisqu'on peut choisir entre plusieurs couleurs comme le noir, le rouge, le gris, le beige…
Assis à l’intérieur, on a vraiment l'impression d'être à bord d’un vaisseau spatial et le tableau de bord avec tous ses équipements ne fait que renforcer ce sentiment. La F430, c’est le modèle qui a inauguré l’arrivée massive des systèmes électroniques à bord des voitures de sport et parmi ces systèmes on trouve le Manettino.

Ferrari F430 Manettino

Manettino, derrière ce nom sympa, se cache en fait un système très avancé qui gère les paramètres d’assistance à la conduite. Il présente ainsi, 5 différents modes de conduite : ICE, FAIBLE ADHÉRENCE, SPORT, COURSE et CST.

Ergonomie : Côté ergonomie, tout a été fait pour que le conducteur se sente bien, ainsi chaque siège dispose de suffisamment d’espace pour les jambes, s’ajoute à cela qu’ils sont réglables de différentes manières pour un confort maximum. 

Motorisation : le moteur qu’elle embarque en position centrale arrière est un descendant direct des motorisations des années 50, c’est et un V8 4.3L de cylindré issu d'une coopération rapprochée entre Ferrari et Maserati et qui plus est équipe la Maserati 4200. Un moteur donc très modifié qui voit sa cylindrée augmenter de 20 % par rapport à celui de la Modena avec un poids qui lui n’augmente que de 4 kg. Autre changement qui caractérise le moteur de la F430, c’est son nombre de soupapes qui redescend à 4 au lieu des 5 de la Modena, puisque Amedeo Felisa affirmait à l’époque qu’une cinquième soupape n’était pas nécessaire. À 8500 tr /min, le moteur fournit une puissance de 360 kw et 495 ch et un couple de 465 Nm à 5,250 trs / min qui propulse le bolide à une vitesse de pointe de 315 km / h. L’accélération est aussi impressionnante puisque la F430 entame un 0 à 100km/h sous la barre des 4 secondes. Si la 360 avait fait dans le passé l'objet de critiques pour son manque de punch à bas régime, avec le vigoureux moteur 4.3litres de la F430 il en est autrement.

La tenue de route : la F430 nous offre deux comportements distincts. Le premier, c’est celui de la voiture homogène facile à conduire grâce à l'électronique embarquée à bord. Le second, c’est celui qu’on attend le plus d’un tel bolide avec notamment sa boîte robotisé issue de l’univers F1, une des boîtes la plus réactive du marché 

Le prix, la Ferrari F430 est restée pendant longtemps le modèle d’entrée de gamme, juste avant l’arrivée de la California.On trouve ainsi des modèles F430 Coupe à partir de 172 535 euros et pour la version Spider il faudra débourser 189 518 euros.

Par la rédaction de VoitureMagazine

Galerie photo Ferrari F430
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire